Ange
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Ange


 
AccueilPortailGalerieS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Forfait Sosh – 100Go à 14,99€ & 40Go à 11,99€ même après un ...
14.99 €
Voir le deal

 

 Les news Sports

Aller en bas 
AuteurMessage
Keizo
Maître Floodeur (Général d'armée)
Maître Floodeur (Général d'armée)
Keizo

Nombre de messages : 4197
Age : 28
Localisation : Loir et Cher (41)...Neung sur Beuvron
Date d'inscription : 06/02/2007

Les news  Sports Empty
MessageSujet: Les news Sports   Les news  Sports Icon_minitimeMar 26 Juin - 5:09

TRÉZÉGUET PROLONGE À LA JUVE
Les news  Sports 250607_trezeguet

David Trezeguet, qui n'avait plus qu'un an de contrat à la Juve, avait clairement laissé entendre qu'il souhaitait partir. Il a finalement prolongé jusqu'en 2011. «Je suis ravi de lier mon nom pour quatre autres saisons à la Juventus», s'est réjoui le joueur, qui espère «recommencer rapidement à faire chavirer les supporters».

PASSÉ ENTRE LES GOUTTES
Les news  Sports 250607_serra_lequipe

La pluie a fortement perturbé la première journée de Wimbledon, lundi. Pas suffisamment pour destabiliser Roger Federer, Andy Roddick, Paul-Henri Mathieu ou encore Florent Serra, passés entre les gouttes et qualifiés pour le deuxième tour. En raison du mauvais temps, le duel entre Arnaud Clément et Nicolas Mahut a été déprogrammé, tout comme celui opposant Julien Benneteau à Jo-Wilfried Tsonga.

_________________
Univ38 : Top 4OO...
Les news  Sports Img-233613j5yae

Revenir en haut Aller en bas
Keizo
Maître Floodeur (Général d'armée)
Maître Floodeur (Général d'armée)
Keizo

Nombre de messages : 4197
Age : 28
Localisation : Loir et Cher (41)...Neung sur Beuvron
Date d'inscription : 06/02/2007

Les news  Sports Empty
MessageSujet: Re: Les news Sports   Les news  Sports Icon_minitimeMer 4 Juil - 17:18

C'est repartis pour un petit tour des news sport...

RIEN N'ARRÊTE BARTOLI...
Les news  Sports 040707_bartoli

Marion Bartoli a dominé la Néerlandaise Michaela Krajicek (3-6, 6-3, 6-2) et se qualifie pour les demi-finales du tournoi anglais. Richard Gasquet disputera lui son premier quart de finale en Grand Chelem après avoir sorti son compatriote Jo-Wilfried Tsonga (6-4, 6-3, 6-4). Venus Williams a sorti Maria Sharapova (6-1, 6-3). Paul-Henri Mathieu a été sorti par Andy Roddick en deux jours et trois sets.
Revenir en haut Aller en bas
Keizo
Maître Floodeur (Général d'armée)
Maître Floodeur (Général d'armée)
Keizo

Nombre de messages : 4197
Age : 28
Localisation : Loir et Cher (41)...Neung sur Beuvron
Date d'inscription : 06/02/2007

Les news  Sports Empty
MessageSujet: Re: Les news Sports   Les news  Sports Icon_minitimeJeu 5 Juil - 9:14

JO 2014 - Sotchi l'emporte de 4 voix

La ville de Sotchi sera l'hôte des 22es Jeux Olympiques d'hiver en 2014. La ville de la riviéra russe, qui se présentait pour la deuxième fois à l'organisation des Jeux d'hiver, l'a emporté à l'issue du deuxième tour de scrutin par 51 voix à 47, à Guatemala City où se déroulait la 119e session du CIO. La ville coréenne de PyeongChang, qui se présentait pour la deuxième fois consécutive aux votes des membres du CIO, a une fois de plus été battue sur le fil.

Le Président Vladimir Poutine, à l'image de Tony Blair avec Londres voici deux ans à Singapour, a pesé de tous son poids pour que la station russe obtienne la victoire. S'exprimant en anglais et en français, le patron du Kremlin a promis 12 milliards de dollars d'investissement dans cette région du Caucase où il n'existe pratiquement aucune installation sportive. Une fois de plus le CIO a choisi la ville qui présentait le budget le plus élevé des candidats mais aussi celui qui apportera le plus grand héritage sportif à l'olympisme.

Comme lors du vote pour l'organisation des Jeux de 2010 finalement confié à Vancouver, Salzbourg a été éliminé a l'issue du premier tour (36 votes pour PyeongChang, 34 pour Sotchi, 25 pour Salzbourg). Cela montre que 17 des 25 membres ayant voté pour Salzbourg au premier tour se sont reportés sur Sotchi. La ville autrichienne paie sans doute cash le fait que lors des deux dernières éditions des Jeux en 2002 et 2006 des affaires de dopage concernant l'équipe d'Autriche de ski nordique et de biathlon aient été mises en évidence. L'étroitesse du marché économique et sportif de l'Autriche ne lui également sans doute pas été favorable.

LE JEU, C'EST LE PIED
Les news  Sports 050707_rugby_lequipe


Autrefois cantonné au rôle de figure imposée dans un schéma très réglementé et utilisé uniquement à quelques moments bien précis du match, le jeu au pied est désormais partie intégrante de la stratégie d'une équipe si celle-ci veut s'imposer sur le terrain. Il est même devenu un moyen de déstabiliser la défense adverse. Découvrez le troisième volet de notre série consacrée aux principales règles du rugby.
Revenir en haut Aller en bas
Keizo
Maître Floodeur (Général d'armée)
Maître Floodeur (Général d'armée)
Keizo

Nombre de messages : 4197
Age : 28
Localisation : Loir et Cher (41)...Neung sur Beuvron
Date d'inscription : 06/02/2007

Les news  Sports Empty
MessageSujet: Re: Les news Sports   Les news  Sports Icon_minitimeLun 9 Juil - 20:41

Les news  Sports 0907_fed_nad
MOi j'adore comment Federer est habillé c'est la classe ...
UNE TOUT AUTRE HISTOIRE

Pour rejoindre Björn Borg et ses cinq titres consécutifs à Wimbledon et Rod Laver et ses onze couronnes en Grand Chelem, Roger Federer a souffert. Jamais le numéro 1 mondial n'est apparu aussi fébrile. Jamais Rafael Nadal n'a semblé aussi proche de prendre sa place.

Federer lutte contre Nadal et l'Histoire

Avant la finale, Björn Borg, John McEnroe et Jimmy Connors défilent sur le Centre Court. Histoire de rappeler à Roger Federer son rendez-vous avec l'Histoire.«L'occasion était immense. Il y avait Borg, Connors, McEnroe et aussi Becker dans les tribunes, énumère le Suisse. C'est un souvenir spécial que je garderai toute ma vie.» Le numéro 1 mondial joue sous le regard de 13 titres à Wimbledon, trente ans d'histoire du tournoi. L'ère "open" défile avec un seul absent, le recordman Pete Sampras. Mais avant de rejoindre les sept couronnes londoniennes et les quatorze titres du Grand Chelem de l'Américain, le Suisse voit dans la tribune royale la première légende à égaler, Björn Borg. Un mythe et le silence respectueux du Centre Court sur les points importants viennent augmenter la solennité de l'événement. Avec sa veste et son pantanlon blancs, Roger Federer joue le jeu de la tradition pour conquérir dans la douleur (7-6 [7], 4-6, 7-6 [3], 2-6, 6-2) son cinquième titre d'affilée à Wimbledon et son 11e en Grand Chelem comme Rod Laver et Björn Borg.

Avec son bandeau, son corsaire et son tee-shirt sans manches, Rafael Nadal opte pour la modernité. Il veut bouleverser les codes avec respect mais conviction. Contrairement aux apparences, il possède un plan de jeu beaucoup plus précis que son adversaire. «Il avait un plan de jeu. L'an dernier, il tapait fort sans toujours savoir pourquoi, constate Roger Federer. Il n'est pas seulement un joueur de terre, mais un grand joueur sur toutes les surfaces. Je crois qu'il mérite le titre ici.» Non seulement il pilonne le revers du Suisse comme à Roland-Garros, mais il ajoute une agressivité offensive spécifique au gazon avec quelques slices et des volées de plus en plus correctes. «J'ai essayé d'être le plus agressif possible, avoue le Majorquin. Je sentais bien la balle dès l'échauffement. Je frappais très fort en coup droit.» Et pour la première fois en finale à Wimbledon, le numéro 1 mondial tangue et se retrouve embarqué dans un cinquième set toujours très aléatoire. Roger Federer tient grâce à son service, la seule arme qui ne dépend pas de son adversaire. Avec 24 aces et 58 services gagnants, il possède un crédit de 48 points sur l'Espagnol à la fin du match ! Et les fameux points importants font pencher la balance. Les quatre balles de break sauvées par le Suisse dans la dernière manche illustrent l'écart infime entre les deux joueurs. Un souffle aussi léger que la rumeur d'admiration ponctuant son slice de revers croisé suivi d'un coup droit croisé sur la ligne pour breaker.

Le Maître a souffert et ses larmes à la fin du match démontrent son soulagement. Jamais il n'avait été poussé à jouer cinq sets en finale de Wimbledon. Jamais il n'avait semblé aussi fébrile à l'instar de sa colère contre le Hawk-Eye. Jamais il n'avait été aussi perdu dans un set à l'image de son naufrage dans la quatrième manche. Et surtout jamais l'écart entre Rafael Nadal et lui n'est apparu aussi mince. Plus le temps passe, plus le sentiment d'un possible passage de témoin devient envisageabe. L'année dernière encore, Roger Federer ne totalisait que 5 défaites en 97 matches. Cette saison, il a déjà autant de défaites en 42 rencontres. Rien de dramatique avec deux nouveaux titres en Grand Chelem ! Mais ses supers pouvoirs semblent perdre de leur effet. Il est désormais battable et Rafael Nadal le sait depuis longtemps. A 21 ans, l'Espagnol est pressé. «Je suis encore jeune. Je m'améliore tout le temps, prévient-il. Je pars m'entraîner en y croyant dur comme fer. Il faut que je continue sur cette voie.» A 25 ans, le Suisse compte déjà les années pour battre le record de quatorze titres de Pete Sampras. Et sa boutade lors de la remise du trophée n'est-elle pas une prédiction ? «Je suis content d'avoir gagné cette année avant qu'il ne prenne tout.»

Les news  Sports 090707_steegmans_leq
STEEGMANS SORT DE SA BOÎTE À GAND

Voici une histoire comme seuls nos amis belges savent nous les concocter. Et cette histoire n'a pas fini de faire jaser chez nos amis d'outre-Quiévin. Car Tom Boonen (Quick Step) n'a pas gagné sur ses terres à Gand. La faute à qui ? A son coéquipier et compatriote Gert Steegmans qui, d'un boyau, a devancé son leader. Mais avant, que la journée avait été longue.

Léthargie absolue
On ne remerciera jamais assez Ruben Perez (Euskaltel), Cédric Hervé (Agritubel) et Marcel Sieberg (Milram) d'avoir créé, dès le kilomètre 19, un semblant de suspense dans une course qui en manqua singulièrement, pour ne pas dire plus. Ils auront été une sorte de héros du jour. Mal récompensés de leurs efforts et repris à seulement trois kilomètres de la ligne d'arrivée. En attendant, il faut se réjouir que le Grand Départ du Tour soit donné de Monaco en... 2009. Car là, et quelque soit le sens adopté, il faudra aborder la montagne très tôt. Sûrement un moyen "d'intéresser" la course dès les premiers jours. En attendant, il faudra être patient, comme nous l'avons été aujourd'hui. Autre possibilité, organiser toutes les étapes du Tour de France en montagne avec, pour la "der" et son arrivée aux Champs, des passages répétés devant... le Sacré-Coeur.

Chute.. à l'avant
On en oublierait presque que les coureurs ont parcouru 168,5 kilomètres sur les routes d'un plat pays si bien décrit par Brel. On l'a déjà dit, la course a été atone pendant près de 160 kilomètres. La raison ou plutôt les raisons car il y en a forcément plusieurs ? Tout d'abord une météo indigne d'un mois de... novembre. Car ce lundi, c'était l'automne sur la Grande Boucle. La pluie, les bourrasques et un thermomètre à 13°C n'étaient pas les éléments les plus encourageants à l'expression cycliste. La prudence ensuite, celle des premiers jours qui pousse les coureurs à "en garder" dans la perspective des batailles à venir. Et sans doute des équipes à la tactique trop frileuse. Faut-il les en condamner pour cela ? Certes non, mais il nous doivent une revanche dans les prochains jours. Il fallut, malheureusement, une chute extrêmement spectaculaire, impliquant une grosse partie du peloton, à quelques hectomètres de la ligne d'arrivée pour "réveiller" les observateurs les plus assidus. Regrettable. Les mines étaient défaites au franchissement de la ligne d'arrivée à commencer par celle du Maillot Jaune, Fabian Cancellara, contusionné comme de nombreux coursiers. Putain de journée ! Avec un peloton scindé en deux, il ne restait plus aux rescapés et à la Quick Step qu'à gérer. Ils l'ont fait, mais à leur manière...
Revenir en haut Aller en bas
Keizo
Maître Floodeur (Général d'armée)
Maître Floodeur (Général d'armée)
Keizo

Nombre de messages : 4197
Age : 28
Localisation : Loir et Cher (41)...Neung sur Beuvron
Date d'inscription : 06/02/2007

Les news  Sports Empty
MessageSujet: Re: Les news Sports   Les news  Sports Icon_minitimeMar 10 Juil - 17:25

Foot - Copa America - Brésil-Uruguay pour débuter
Les news  Sports Robinh090707

GOALLL...C'est en un mot le résumé des quarts de finale de la Copa America marqués par 22 buts en quatre matches. Cela promet des demi-finales passionnantes. Elles débutent dans la nuit de mardi à mercredi avec Brésil - Uruguay (1h50) avant Argentine - Mexique la nuit suivante (1h50). Malgré les critiques sur la tristesse de son jeu lors de ses premières sorties, le Brésil est monté d'un ton en quart de finale en humiliant le Chili (6-1). Et rêve d'une finale contre l'Argentine. L'Uruguay tentera de l'en priver après avoir sorti le pays hôte de la compétition, le Vénézuela (4-1).

Même privé de ses deux meilleurs joueurs du moment, Ronaldinho et Kaka, le Brésil fait figure d'épouvantail. Même au pays du football latino, les « Auriverdes » restent les rois du jeu. Et même lorsque la fantaisie n'est pas au rendez-vous, le foot-samba n'est jamais très loin. La bande à Dunga, soumise aux quolibets il y a encore quelques jours pour son manque d'inspiration offensive et la pauvreté de son jeu, l'a prouvé, d'un coup. Le Chili en est resté béat. Mené 3 à 0 au bout d'une demi-heure de jeu après des buts signés Juan (17e), Julio Baptista (23e) et Robinho (28e), la sélection chilienne n'a jamais vraiment pu entrer dans son match. Si le Brésil avait été jusqu'à ce quart de finale « Robinho-dépendant », le dogme du beau jeu est bel et bien réapparu. A toutes les lignes. Même ses défenseurs ont retrouvé un allant inné pour le jeu offensif à l'image de Josué (69e) puis Vágner Love (85e) venus corser l'addition en toute fin de rencontre. Difficile maintenant d'imaginer la machine brésilienne se gripper alors que se profile une 8e Copa America à l'horizon. A moins de se tourner vers l'affiche déjà entrevue au même stade de la compétition lors de Pérou 2004 (1:1, puis 5-3 aux tirs au but pour les Auriverdes).

A moins également que les protégés d'Oscar Washington Tabárez ne confirment leur insolente progression, après des débuts dans la compétition, pour eux aussi, très indigestes. Mais les Ciel et Blanc ont également un quart de finale face au Vénézuela (4-1) en guise de référence, atteignant au passage ce stade de l'épreuve pour la quatrième fois consécutive. La Celeste, conduite par sa paire d'attaquant Forlan-Recoba n'a rien à envier à la constellation brésilienne. Elle peut aussi s'appuyer sur l'histoire. Les Uruguayens ont été les vainqueurs du tournoi à 14 reprises ! L'Uruguay pourra enfin compter sur sa légendaire « garra charrua » (la rage de vaincre locale). Et qui mieux que Cristian Rodriguez (87e), le milieu gauche du Paris-SG, pour l'incarner...- F. Roy

LE JOUR LE PLUS LONG
Les news  Sports 100707_cancellara_les
Que la journée fut longue mais que le dénouement fut beau et palpitant. Le Maillot jaune Fabian Cancellara gagne l'étape avec panache en " séchant " les quatre échappés du jour, à une poignée de mètres de la ligne d'arrivée. Stéphane Augé endosse le maillot à pois.

Les héros étaient fatigués
Comme me disait, peu avant mon départ sur les routes du Tour, ma gardienne d'immeuble, Madame Van der Cruyssen, qui s'y connaît peu en choses du vélo mais qui connaît la vie : « Monsieur Bitton, pour moi, les coureurs cyclistes sont des héros, hein » et aujourd'hui, le moins que l'on puisse dire, c'est que les héros étaient fatigués ! Pourtant, ce matin au village départ, Geoffroy Lequatre (Cofidis), qui découvre la Grande Boucle, nous disait sur le ton de la boutade : « Vivement le retour en France, on fera des économies sur nos forfaits téléphoniques. », il semblerait pourtant que le peloton n'ai pas été pressé de réduire sa note.

Agritubel, belle, belle
Heureusement, chaque jour, et pour ne pas faire mentir "ma gardienne", quelques audacieux s'extirpent du peloton dès les premiers kilomètres de course pour un raid digne des plus grands baroudeurs. Hier, Ruben Perez (Euskaltel), Cédric Hervé (Agritubel) et Marcel Sieberg (Milram) avaient animé une course ennuyeuse malheureusement réveillée par une chute spectaculaire à quelques hectomètres de l'arrivée. Aujourd'hui, entre Waregem et Compiègne, deux "héros" français, Mathieu Ladagnous (Française des Jeux) et Nicolas Vogondy (Agritubel) ont créé un semblant d'animation. Un point commun à ces virées ? L'équipe Agritubel. Depuis deux jours, les coureurs de Denis Leproux font honneur à l'invitation reçue des organisateurs.

« L'important, c'est les 3 points »
A une soixantaine de kilomètres de l'arrivée, Stéphane Augé (Cofidis), qui a décidément des fourmis dans les jambes depuis Londres et une furieuse envie de maillot à pois, accompagné du Belge Frederik Willems (Liquigas), lâchait le peloton et partait à la chasse aux deux hommes de tête. Dix kilomètres plus loin, la jonction était faite et le groupe porté à quatre unités.

Stéphane Augé passait en tête de la côte de Blairancourt (4e catégorie), prenait les trois points et gagnait le maillot à pois, raté de si peu, il y a deux jours. Et comme disent nos amis footeux : « l'important, aujourd'hui, c'était les 3 points ». A 22 kilomètres de Compiègne, les quatre hommes comptaient encore 2'48'' d'avance sur un peloton emmené par les Quick Step. L'écart diminuait à 1'22'' à 10 kilomètres de l'arrivée mais restait conséquent et le suspense entier. Les derniers tours de roue étaient palpitants. Fabian Cancellara conservait un Maillot Jaune longtemps en danger et s'offrait le luxe d'une victoire pleine de panache.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les news  Sports Empty
MessageSujet: Re: Les news Sports   Les news  Sports Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Les news Sports
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [08032012] Les Super Junior dévoilent leur plan pour 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ange :: Empire externe :: Société-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser